top of page

Do., 13. Juni

|

Conférence en ligne

Viols de masse commis par les soldats russes en Ukraine

Les viols de masse perpétrés les soldats russes affichent une volonté de destruction de la société ukrainienne. Ces viols, qui ont commencé dès 2014, se chiffrent par milliers, touchant majoritairement les femmes, mais également les enfants et les hommes, civils ou militaires.

Viols de masse commis par les soldats russes en Ukraine
Viols de masse commis par les soldats russes en Ukraine

Zeit & Ort

13. Juni 2024, 10:00

Conférence en ligne

Über die Veranstaltung

Ces crimes contre l’humanité sont pourtant jusqu'à présent les moins couverts de la guerre russe contre l'Ukraine.

La conférence de presse portera sur les points suivants :

- L’ampleur et la gravité des viols et tortures commis par les soldats russes, depuis 2014 jusqu’à aujourd’hui. L’utilisation du viol et des tortures sexuelles dans les prisons russes où sont actuellement détenus plus de 3000 Ukrainiens et Ukrainiennes.

- L’utilisation généralisée de ces crimes sexuels relève d’une stratégie à part entière. Leur nombre indique qu’ils ne peuvent avoir été commis sans l’assentiment, voire l’encouragement de la hiérarchie militaire, jusqu’au sommet de l’État russe. Tout comme la déportation à grande échelle

des enfants ukrainiens en Russie, les viols de masse manifestent la volonté délibérée du pouvoir russe de détruire le peuple ukrainien.

- Les difficultés à documenter les faits, liées aux obstacles pour recueillir les témoignages qui tiennent aux réticences des victimes à porter plainte et au manque de formation des services de police et de justice ukrainiens.

- Les juridictions qui seraient à même de se saisir de ces crimes (tribunaux ukrainiens ou européens, CPI ?).

Les intervenantes :

Les quatre membres de l’ONG SEMA Ukraine présentes à la conférence ont toutes été détenues par l’armée russe dans des périodes diverses allant de 2014 jusqu’en 2023, elles sont les survivantes de tortures et violences sexuelles. Elles apportent leur aide aux autres survivantes.

- Iryna Dovgan, fondatrice et présidente de l’ONG SEMA Ukraine

- Lyudmyla Huseynova, membre de SEMA Ukraine, journaliste (en ligne de Kyiv)

- Olena Apchel, membre de SEMA Ukraine, metteuse en scène (en ligne de Kyiv)

- Alisa Kovalenko, membre de SEMA Ukraine, documentariste

- Oleksandra Matviichuk, avocate pour les Droits de l’Homme, Présidente du Centre pour les libertés civiles d’Ukraine, Prix Nobel de la Paix 2022 (en ligne de Kyiv).

- Florence Hartmann, journaliste et essayiste. Porte-parole et conseillère politique du procureur général des Tribunaux pénaux internationaux pour l’ex-Yougoslavie et le Rwanda (2000-2006)

Conférence présentée par Sylvie Rollet, Présidente de l’association Pour L’Ukraine, pour leur liberté et la nôtre !

Diese Veranstaltung teilen

bottom of page