top of page
dreamstime_s_260932562.jpg

Armons massivement l’Ukraine :
notre avenir en dépend !

Tribune

Titre 6

Changez le texte. Cliquez ici pour commencer à le modifier.

Tribune

17 décembre 2023

Lettre Ouverte à Monsieur Joseph Biden, Président des États-Unis d'Amérique

Armons massivement l’Ukraine :
notre avenir en dépend !

L’invasion russe de l’Ukraine engage notre futur. C’est la démocratie que veut détruire, partout dans le monde, la Fédération de Russie qui mène en Ukraine une guerre impérialiste. Comme le montrent les déportations de dizaines de milliers d’enfants, l’agression terroriste du régime de Poutine vise à effacer l’identité et l’existence même des Ukrainiens. Il ne s'agit pas d'une guerre entre deux États mais entre deux systèmes ─ le totalitarisme et la démocratie ─ et entre deux avenirs : la soumission des peuples à la dictature russe ou la liberté de l’Europe dont Kyiv est le symbole. Parce que c’est à nos valeurs et à notre liberté que Poutine fait la guerre, seule la victoire de l’Ukraine garantira la paix en Europe.

Les grandes puissances européennes ont trop longtemps refusé de voir la réalité. La dictature totalitaire de Vladimir Poutine nous menace et n’a eu de cesse de s’en prendre à la liberté des peuples. En France, la Russie n’a cessé de mener des politiques hostiles à nos institutions, comme l’illustrent la tentative d’influencer le second tour des élections présidentielles de 2017, les cyberattaques d’hôpitaux et le déferlement de fake news par des hackers du Kremlin en France et en Afrique.

 

Si l’Ukraine ne sort pas victorieuse de cette guerre d’agression, si l’armée des violeurs et des tortionnaires n’est pas mise en déroute, un conflit gelé par la cession de certains territoires permettra à Poutine de se renforcer en préparant avec des armes nouvelles, un nouvel assaut. Il faudra alors envisager de nous battre pour Chisinau et Tbilissi, avant Riga, Tallinn, Vilnius et Varsovie, dans une guerre autrement plus lourde de conséquences, impliquant les forces de l’OTAN et affectant la vie quotidienne de tous les citoyens européens.

Nous affirmons que la défaite de l’agresseur russe, permettant à l’Ukraine de retrouver ses frontières internationalement reconnues, est l’unique solution. La plus juste, la plus raisonnable et la seule « réaliste » car, n’en déplaise aux tenants de la Realpolitik, le régime de Poutine n’a jamais cédé qu’à la force.

bottom of page